Les frais bancaires dans les banques en ligne

Les organismes financiers sur la toile demeurent moins coûteux que les infrastructures classiques, d’après un examen de l’UFC-Que-Choisir. L’organisation d’acheteurs montre de même des augmentations tarifaires «injustifiées» depuis trois ans.

Imbattables. D’après une enquête de l’UFC-Que-Choisir, qui diffuse mardi son palmarès des organismes financiers français l’année dernière, les sociétés financières sur le web demeurent les moins coûteuses. L’organisation d’acheteurs a passé en magazine les prix des 10 services les plus exploités dans 129 établissements : cartes de paiement (à débit instantané, reporté et à accord systématique), coût du recul d’argent à l’intérieur d’un vendeur d’une société bancaire rivale, virement occasionnel, instauration d’un prélèvement, commission d’intervention, garantie moyens d’envois d’argent et frais de tenue de compte. Un comparateur frais bancaire peut vous permettre d’y voir plus clair dans les différentes offres.

Le Crédit Agricole aquitain (145,55 Euros) se positionne en huitième place, secondé par l’établissement financier Postale (145,9 Euros) et le Crédit Agricole Provence Côte d’Azur (149,2 euros). Elles sont suivies par Fortuneo (18 Euros par an) et Hello Bank (38 Euros pour le récent établissement bancaire sur le web de BNP Paribas), Monabank (123,5 Euros). Les sociétés financières des assureurs figurent autant dans le top dix des organismes financiers les moins chers: Macif (122,10 Euros) et Groupama Banque (143,25 Euros). Bilan, Boursorama ex-aequo avec ING Direct montent sur la première galope du podium (0 Euro vendu pour ces 10 prestations).

Des disparités de tarif très conséquent

Les 10 services passés en magazine par l’UFC sont facturés 145 Euros au Crédit Agricole Aquitaine, mais également le consommateur paiera 216 Euros au Crédit Agricole Morbihan. La différence de tarif d’une société bancaire à l’autre est essentielle (un consommateur actif peut débourser douze fois plus chères qu’un autre). Les prix varient également énormément, selon le profil des acheteurs (jeune, actif, senior boursicoteur). Plus étonnant, en son sein d’un également communauté, les dissemblances tarifaires ont la liberté d’être «impressionnantes» selon la région.

Au sein des 10 services les plus exploités par les clients, sept ont progressé entre octobre 2010 et janvier 2014, dont quatre beaucoup plus que la hausse des prix (+5,2% sur la période) L’UFC montre aussi une «déflagration de quelques prix avec pour beaucoup des augmentations injustifiées et intolérables», estime Nicole Perez, animatrice du comité organismes financiers finances de l’organisation d’acheteurs.

Il n’est pas toujours évident de définir la meilleur banque en ligne, cela dépend de nombreux critères. Des sites spécialisés comparent différents points pour établir un classement, c’est le cas de la banque en ligne laliberteatoutprix.fr.